Le mouvement, l'essence même de la vie est le moteur principal de mon travail.

Ne pas s'arrêter à une image, ne pas représenter.

Convoquer le mystère de cette turbulence sans fin dont on ne peut saisir qu'un éclat.

Déchirer, repositionner,

Cacher, entre voir.

Mettre en mouvement le dessin.

Mon matériau le calque, dé-matérialise le support.

Le tracé flotte dans l'espace.

C'est une danse tantôt intense tantôt délicate.

Je laisse surgir ce qui était déjà imprimé mais caché.

Je cache pour permettre à l'imaginaire de se déployer.

Contenant et contenu.

Je ne jette rien.

Tout ce que j'arrache, prend vie, devient figure insolite et précieuse.